Charte

CHARTE DE L’ADHÉRENT

Stop VEO, Enfance Sans Violences, est une association loi 1901, non gouvernementale, apolitique et sans appartenance religieuse. Son objectif est de militer pour faire respecter les droits des enfants en France et ailleurs, en s’opposant à toute forme de violence à leur encontre, en particulier les violences éducatives ordinaires.

Aujourd’hui en France, les violences envers les enfants se font souvent sous couvert du « droit de correction » (droit reconnu aux parents de corriger leurs parents, issu de la jurisprudence). Et ce, alors que de nombreux textes de loi l’interdisent formellement, comme stipulé dans l’Article 19 de la Convention des Droits de l’Enfant, que la France a ratifié, et dont voici un extrait :

« Les Etats parties s’engagent contre « toute forme de violence, d’atteintes ou de brutalités physiques ou mentales, d’abandon ou de négligence, de mauvais traitements ou d’exploitation, y compris de la violence sexuelle pendant qu’il est sous la garde de ses parents ou de l’un d’eux, de son ou ses représentants légaux ou de toute autre personne à qui il est confié » et à favoriser les droits des enfants dans toutes leurs activités »

Définitions :

Enfant = Conformément à la Convention Internationale relative aux Droits de l’Enfant de 1989, est enfant « tout être humain âgé de moins de dix-huit ans ».

VEO = Violences Éducatives Ordinaires, soit l’ensemble des pratiques violentes à visée éducatives. Il s’agit de toutes les agressions, physiques (claques, fessées, tapes…), psychologiques et verbales (dénigrement, moqueries, insultes, menaces…), nocives au bon développement de l’enfant.

Stop VEO, Enfance Sans Violences s’engage :

à informer sur ce que sont les violences éducatives ordinaires et leurs conséquences auprès de tout public (parents, professionnels de l’enfance, responsables politiques…).
à militer pour le passage d’une loi civile interdisant toute forme de violences envers les enfants.
à soutenir et aider au développement des associations anti-VEO partout dans le monde.

L’association n’a cependant pas pour vocation d’aider à la parentalité et ne promeut aucune méthode éducative particulière. Notre combat concerne exclusivement le respect des droits des enfants et leur statut au sein de la société.
De ce fait, tout membre qui agit au nom de l’association devra veiller à ne prôner aucun type d’éducation, et le cas échéant, devra préciser explicitement le faire à titre personnel lors de son intervention.

Par ailleurs, les adhérents s’engagent à respecter la confidentialité des informations fournies lors des discussions internes de l’association.
Aussi, tous les outils mis à leur disposition devront faire l’objet d’une demande auprès de l’association avant d’être diffusés.