Les clés pour identifier, prévenir et protéger

Le 10 juillet 2019, la loi abolissant les violences éducatives ordinaires à été promulguée.

 

L’autorité parentale s’exerce sans violences physiques et psychologiques-code civil Article 371-1

 

Pourtant, pour certains parents il est encore difficile de se passer des VEO.

 

Le 30 avril prochain, nous célèbrerons la journée internationale contre les violences éducatives. L’occasion de rappeler leur interdiction, mais également d’informer et de sensibiliser sur ce qu’elles sont, leurs effets nocifs. C’est également l’occasion de rappeler la loi, et de rappeler que le droit des enfants passe aussi par le respect de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, et son article 19 : « Les états parties prennent toutes les mesures législatives, administratives, sociales appropriées pour protéger l’enfant contre toute forme de violence […].

 

Afin de faire connaître ce que sont les VEO, d’où elles viennent, comment les dernières études scientifiques montrent à quel point elles sont nocives pour le développement de l’enfant, et comment ainsi les Etats et les instances internationales cherchent à les éradiquer, Céline Quelen, présidente de StopVEO, a rédigé Le décodeur des VEO » aux Editions First

Après avoir passé en revue tous les sujets précédemment évoqués, le Décodeur propose aux parents des pistes pour aborder une éducation bientraitante. De mises en situation en idées reçues à bousculer, le lecteur ne pourra plus dire « qu’une bonne fessée n’a jamais fait de mal à personne  » et verra s’ouvrir des perspectives de relations parents-enfants basé sur le respect mutuel, avec une autorité parentale conservée.

 

Le décodeur des VEO, Violences Educatives Ordinaires, les clés pour identifier, prévenir et protéger est édité dans la collection « petit livre » des Editions First.